Introduction générale

Encore au stade du brouillon, je tâtonne, je cherche mes mots et le plan…
Besoin de voir la mise en page pour faire avancer ma plume…

***

Inutile de rappeler ici le rôle primordial que jouent les plantes pour notre alimentation ou notre respiration… Mais avant d’aborder les plantes hallucinogènes et la flore magique, je voudrais revenir sur ce que certains nomment « la magie des plantes ».  De nombreux travaux scientifiques récents démontrent que les végétaux sont doués de qualités que nous ne prêtions jusqu’alors au règne animal et aux humains : mémoire, sensibilité, communication…

Je m’appuierais sur les livres de  JM Pelt, Jacques Brosse et Francis Hallé (tous trois des sommités scientifiques reconnus par leurs pairs dans les universités du monde entier) pour démontrer que le végétal tisse un réseau d’interaction sensible sur de vastes territoires, voire planétaires… que  les plantes communiquent entre elles et avec le règne animal.
Une sorte de tissu « social » qui, je l’espère, vous amènera à percevoir différemment le monde qui nous entoure. Car il s’agit de comprendre le règne végétal, non pas comme la somme d’espèces différentes, mais comme d’un tout, vivant…

Ce qui m’amènnera ensuite à parler de notre planète, cette boule bleue perdue aux confins de la voie lactée a réussi a donner naissance à la VIE, multiple et foisonnante ; Gaïa – Patchamama notre mère à tous est vivante. Nous pouvons croire à tous les Dieux du Ciel, mais n’oublions pas que nos pieds marchent sur la Terre Sacrée… Force est de constater qu’en ce début de XXIè siècle, nous avons perdu notre relation avec le reste du vivant.

« En disant terre, je dis langue. Je ne dis pas seulement le mot mais aussi tout le contenu sacré qu’il implique. Je dis terre et je nomme ainsi les esprits qui l’habitent. Il ne s’agit pas seulement d’un problème de terres, mais avant tout de ce que la terre n’est pas une marchandise. Il y a en elle une histoire qui ne se réduit pas à l’histoire humaine. »

***

Les plantes magiques… Depuis des temps très anciens, l’homme a exploré le monde végétal à la recherche de nourriture et, fait du hasard ou non, découverte de plantes toxiques contenant des substances pouvant l’aider à se soigner, se guérir, voire à tuer (la différence entre un poison, un médicament et un narcotique est une simple question de dosage).

Certaines de ces plantes possèdent une chimie particulière pouvant modifier la perception de nos sens, leurs effets sont très puissants et réellement étranges. Tous les peuples primordiaux ont tenu en grand respect ces plantes qui leur ont permis d’accéder au divin, et tout naturellement elles ont joué un rôle important dans les rites religieux.

Terence McKenna avance une thèse surprenante mais très intéressante sur les hallucinogènes ; selon lui ces plantes seraient le « chainon manquant », celui qui a permis à homo sapiens de se distinguer des autres primates supérieurs ; notamment par l’émergence du langage et de la conscience du divin, et bien sûr la conscience de soi…

Si aujourd’hui ce savoir et ces pratiques sont en voie de disparition, des botanistes, des explorateurs, des médecins, des chimistes inventorient toute cette flore pour sa sauvegarde ; mais aussi dans l’espoir de trouver de nouveaux remèdes pour l’humanité.

J’esaierais de vous présenter un large éventail de plantes hallucinogènes, avec leur mythologie, les us et coutumes quant à leur utilisation ; cela ira du chamanisme au folklore, avec parfois même des recettes de ‘sorcières’…

***

Vous remarquerez que jusqu’à présent je n’ai pas employé le terme de drogue, il nous appartiendra de définir ce terme, quel mot étrange : il évoque tout de suite du négatif dans l’inconscient… Au bout de quelques années de prohibition infructueuse, je pense qu’il est temps de repenser notre rapport aux ‘drogues’.

Se poser la question de savoir pourquoi nous sommes tant attirés par les états de conscience modifiée, reconnaitre leur impact sur notre spiritualité, notre créativité…
Se demander aussi pourquoi l’usage en est réprimé dans nos sociétés occidentales. Il apparait dorénavant illusoire de vouloir éliminer le problème des drogues par un « terrorisme policier et militaire », dans tous les pays la consommation a augmenté ces dernières décennies. Peut-être serait-il temps de relire notre histoire commune avec les drogues, réapprendre à s’en servir, pour élargir notre sensibilité et notre champ de conscience ?

***

Ce blog se veut participatif et collaboratif, je ne veux en aucune façon faire l’apologie des drogues, juste présenter les données que j’ai rassemblé, discuter et faire avancer ce débat.

fresque-arbre-de-vie-champignon-chrétien

Fresque de La tentation d’Adam et Ève, où l’arbre à d’étranges traits fongiques et même « amanitaux » ; chapelle de Plaincourault (XIIe siècle), Mérigny (Indre).)

Laisser un commentaire




Que Le Corps Exulte. |
RED TUBE SEXE GRATUIT |
leboudoirdemily2 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | BIOGRAPHIES ET PHOTOS DE CH...
| Ponygirl et femme soumise
| photo amateur